Le Centre Konkouré

La pauvreté et le handicap s’entretiennent mutuellement

Selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 15% des habitants de la planète vivent avec une certaine forme de handicap. On estime à 150 millions les jeunes de moins de 18 ans touchés par le handicap et 80% des personnes handicapées vivent dans les pays en développement.

Au-delà des avalanches de chiffres parfois déshumanisants se cachent des réalités simples. En Guinée, comme dans la plupart des pays dits « en développement », les droits des personnes en situation de handicap ne sont pas respectés et leurs conditions de vie sont extrêmement précaires.

La pauvreté et handicap s’entretiennent mutuellement.

La pauvreté accroît le risque de handicap pour des raisons de malnutrition, d’accès insuffisant à l’éducation et aux soins de santé, de conditions de travail dangereuses, d’environnement pollué et de manque d’accès à une eau propre et à des services d’assainissement. Parallèlement, le handicap aggrave les risques de pauvreté en réduisant les possibilités d’accès à l’éducation, à l’emploi et à un salaire correct, alors que le coût de la vie est plus élevé pour une personne souffrant de handicap.

En Guinée, de nombreuses familles rejettent leurs enfants touchés par la maladie ou un accident car ils ne peuvent pas travailler aux champs ou sur les chantiers, puiser de l’eau au puits ou porter des charges lourdes. En un (gros ?) mot, ils ne sont pas considérés comme productifs par la société.

Une effrayante majorité des personnes en situation de handicap se retrouve donc à la sortie des mosquées, des églises ou au bord de la route pour mendier.

Impliquer les familles dans la formation de leurs jeunes

Le Centre Konkouré est un lieu où les jeunes qui le souhaitent peuvent venir apprendre un métier et avoir accès à l’alphabétisation, auprès d’une équipe professionnelle et habituée aux spécificités liées au handicap. Nous soutenons les élèves pour qu’ils puissent prouver à leurs familles, à leurs voisins et avant tout à eux même, qu’ils sont capables d’être acteurs à part entière de la vie économique et sociale de leur pays.

Aujourd’hui et après 10 ans de fonctionnement, le Centre Konkouré – Guinée Solidarité est reconnu par le Ministère guinéen de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance ainsi que celui de la Formation Technique et Professionnelle. Cet agrément nous permet de délivrer des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) à nos jeunes diplômés.

Un partenariat étroit avec les familles des élèves est mis en place chaque année. Chaque élève a un tuteur (parents, membre ou proche de la famille) qui s’engage à subvenir à ses besoins tout au long de la formation. Il sera le référent principal de la famille pour le Centre pendant toute la durée de la formation de l’élève.

Le Centre est une œuvre à caractère social qui offre une formation quasiment gratuite aux élèves. Mais pour ne pas tomber dans une démarche d’assistanat, une cotisation symbolique de 15 000 GNF par an (soit un peu moins de 2 €) est demandée aux parents ou tuteurs ainsi que la fourniture de cahiers et stylos.

Enfin, si l’implication des familles est un élément clé de la réussite scolaire et professionnelle des jeunes, notre devoir de redevabilité nous oblige à privilégier un dialogue permanent pour capter au mieux leurs attentes et leurs besoins.

Les objectifs du centre Konkouré

L’objectif général du projet est de participer à améliorer les conditions de vie des jeunes handicapés physique dans la région de Mamou.

1

Permettre aux personnes handicapées physiques de la région de Mamou d’accéder à une formation

2

Favoriser l’accès au travail et à l’intégration sociale des jeunes en situation de handicap.

3

Participer à sensibiliser les familles et la population locale sur les capacités des personnes handicapées.

4

Participer à améliorer les conditions sanitaires liées au handicap des élèves du centre.

La formation

Afin d’atteindre ses objectifs d’insertion professionnelle, le centre Konkouré propose :

3 spécialités techniques et un tronc commun de formation

Spécialité mécanique

 La spécialité mécanique s’adresse aux jeunes qui veulent travailler dans le secteur de la réparation des machines à coudre, des vélos et des motos.

Spécialité couture

Les élèves du centre sont formés à la conception d’habits traditionnels et modernes pour hommes et femmes.

Spécialité layette

Nos élèves apprennent à confectionner des complets pour bébés en laine, dans une des régions les plus fraîches de l’Afrique de l’Ouest.

Alphabétisation

Apprentissage du français et du calcul

Un nombre important des élèves du centre n’a pas eu l’opportunité d’accéder à une éducation de base solide.

Préparation à la vie active

Présenter un devis à un client, savoir tenir une petite comptabilité… Les élèves apprennent les bases pour lancer leur activité professionnelle une fois diplômés.

Stage chez un(e) professionnel(le)

Rien de mieux que la pratique en condition réelle pour valider la théorie et s’exercer à un métier. Les élèves de 2ème année sont en stage tous les vendredi matin chez un(e) professionnel(le).

Des activités pédagogiques

Sensibilisation

Le lundi soir c’est le moment de faire passer des informations sur la semaine passée et celle à venir. Des thèmes de sensibilisation sont également abordés (l’écologie, les maladies, etc…).

Théâtre

Certains élèves ont un goût inné pour la comédie, il suffit de les voir essayer de justifier un retard ou une mauvaise note pour le comprendre… Imaginez les sur scène !

Recherches documentaires

Comment fabrique-t-on le papier ? C’est quoi la déforestation ? Autant de questions auxquelles nous essayons de répondre à travers l’étude de textes simples ou de vidéos.

Journal du centre

Avec un tirage par trimestre, les groupes se succèdent pour écrire les articles de la gazette du centre sur des thèmes aussi variés que la polygamie ou les élections présidentielles.

Bibliothèque

Avec près de 200 ouvrages, notre bibliothèque est bien fournie en documents adaptés aux différents niveaux de lecture des élèves. Les mercredis soir sont réservés pour prendre le temps de lire au calme.

Sport

Vous n’oseriez pas défier sur un terrain l’équipe de football du FC Konkouré et encore moins tenter de battre l’infaillible team bowling des filles du centre…

Après 10 ans d’action

45

élèves atteints par le handicap diplômés (soit une moyenne de 9 par promotion).

3

groupements d’anciens élèves formés (de 2 à 10 jeunes par groupement).

5

éditions des Jeux Paralympiques de Mamou organisés (sensibilisation de la communauté sur les capacités des personnes handicapées).

2

agréments ministériels (Action Sociale et Formation Professionnelle).

Statistiques sur l’année scolaire 2015-2016

LE FONCTIONNEMENT DU CENTRE KONKOURÉ

La coordination du centre et le lien entre le CA de Guinée Solidarité Provence et les actions de terrain sont assurées par deux Volontaires de la Solidarité Internationale (VSI), qui se relaient tous les deux ans. Le reste de l’équipe du Centre est constitué de professionnels guinéens

 

M. Tanguy JAUMOUILLÉ
M. Tanguy JAUMOUILLÉ
Coordinateur
Mme Sabine de FARAMOND
Mme Sabine de FARAMOND
Coordinatrice
Mlle Hassatou BAH
Mlle Hassatou BAH
Assistante de direction
M. Alhousseiny CAMARA
M. Alhousseiny CAMARA
Assistant pédagogique et formateur en alphabétisation
Mme Raby BARRY
Mme Raby BARRY
Formatrice en alphabétisation
M. Alpha Ousmane BARRY
M. Alpha Ousmane BARRY
Formateur en mécanique
Mme Oury Telly DIALLO
Mme Oury Telly DIALLO
Formatrice en couture dame
M. Mamadou Yacine BAH
M. Mamadou Yacine BAH
Formateur en couture homme
Mme Kadé BAH
Mme Kadé BAH
Formatrice en layette
M. Talibé BALDÉ
M. Talibé BALDÉ
Formateur en réparation de machines à coudre (ancien élève du centre)
M. Mamadou Moussa BAH
M. Mamadou Moussa BAH
Assistant logistique
M. Abdoulaye Foulah BARRY
M. Abdoulaye Foulah BARRY
Gardien
M. Abdoulaye DIALLO
M. Abdoulaye DIALLO
Gardien
Mme Batouly BARRY
Mme Batouly BARRY
Cuisinière