Autonomie et handicap: le scooter 3 roues

Autonomie et handicap: le scooter 3 roues

Les villes et les villages de Guinée sont très rarement pourvus de routes bitumées et de trottoirs, et les personnes porteuses de handicap sont mises à l’épreuve dans leurs déplacements quotidiens. Le fauteuil roulant n’est pas toujours adapté aux chemins caillouteux et irréguliers. Guinée Solidarité – Centre Konkouré s’intéresse aux solutions qui favorisent l’autonomie du public en situation de handicap qu’elle accompagne en formation professionnelle depuis 12 ans.

Le véhicule 2 roues (moto ou scooter) est le moyen de déplacement le plus commun en Guinée. Son acquisition est à un coût raisonnable et il consomme peu de carburant. Pour les personnes ayant un handicap des membres inférieurs, il n’est pas possible de monter dessus puis de le stabiliser.

Après avoir croisé et photographié plusieurs spécimens de véhicules modifiés, nous avons opté pour la transformation d’un scooter KTM. Ce modèle est bon marché et commun en Guinée. Un essai peu concluant il y a quelques années nous a poussés à rechercher une personne expérimentée. En arrêtant l’un des propriétaires de scooters 3 roues au bord de la route, nous avons trouvé  le contact du garage « le Destin » à Faranah.

Abdoulaye Camara, à droite de son scooter « Le Destin », soude le châssis destiné à notre machine

Avec M. Barry, notre formateur en mécanique, nous sommes partis travailler avec le patron du garage, Abdoulaye Camara lui-même en situation de handicap. Pendant 2 jours, sous le regard attentif de M. Barry, Abdoulaye a coupé, meulé, soudé afin d’obtenir le châssis. Il a ensuite terminé l’assemblage avec la roue supplémentaire et les réglages nécessaires. Après avoir terminé les essais, nous avons repris le chemin de Mamou. Au moment de gravir la pente raide du chemin menant au Nouveau Centre Konkouré, nous avons découvert les limites de notre engin dont la roue dérapait sur le sol de latérite.

Les 5 élèves de mécanique et leur professeur autour du scooter adapté

Une fois poussé dans la salle de mécanique, les élèves de M.Barry ont alors pris le relais : démontage, graissage, peinture et ajout d’un frein arrière. Il s’agira, au moment de la vente, de faire les dernières modifications, en fonction du handicap de l’acquéreur.

Au moment même où je termine cette publication, un ancien élève du centre nous demande de faire la transformation de son scooter… C’est notre première commande, et nous espérons qu’il y en aura bien d’autres !

Tanguy Jaumouillé, Coordinateur du Centre Konkouré

Guinée Solidarité Provence

CONTACTEZ-NOUS

Contact en Guinée :

Quartier Pétel
Km 3 route de Dalaba
MAMOU
Guinée Conakry

Téléphone :

(+224) 664.30.38.76

(+224) 662.34.77.93

Contact en France :

Guinée Solidarité Provence
2 allée des Argelas – Lotissement La Gavotte
13790 Châteauneuf le Rouge

Téléphone :

+33 (0)7 81 89 94 88

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message